Mathias nous a réservé une belle surprise lors du Cartoonist 2000 en commercialisant son tout premier album solo !

Cet opus rassemble des morceaux très variés qui ont su faire presque l'unanimité !

 

«De l ’accoustique dépressif au Trash Métal Symphonique, Mathias réinvente le Hard Rock » 4/5 -Metallian

«Trombes de guitares,envolées de violons,cascade de claviers, choeurs grandioses et chevauchées métalliques » 5/5 -Hard Rock

«Un style musical polyéthnique inspiré des sonorités tibétaines, indiennes et népalaises » 4/5 -Hard ’N ’Heavy

«C ’est vraiment de la merde!» 0/5 -Sherrer

 


Il est 16h24 du matin, Mathias m'a donné rendez-vous dans un petit Mc Do discret à Nice.
Entre 2 portions de potatoes et un maxi Cola, je tapote nerveusement mon dictaphone sur la table. Je scrute de temps en temps l'entrée, à l'affût de l'artiste.
Soudain un type en rouge et jaune s'approche de moi d'un pas décidé...Fausse alerte, ce n'est que Ronald Mc Dowell's qui distribue des babioles aux gamins. Je lui fais un croche-pattes, il se vautre au milieu de ses trucs en plastique, je me marre.
Une silhouette surgit alors de la piscine à boules, s'empare des jouets éparpillés à toute vitesse et vient s'assoir nonchalement à ma table.
C'est Mathias. Il porte son bandeau "Lucille" sur ses cheveux rouges et jaunes, un long imper et des lunettes noires.
Discrétion oblige !

Entrenus : Mathias, les critiques de ton dernier album sont très bonnes.
Tu as dû travailler dur pour en arriver là ?

Mathias : Ah ben si ! Le plus dur c'est de trouver les bonnes rimes quand tu as les mauvaises odeurs de Gomibako 13 qui remontent ! (il rit amèrement).

E. : L'enregistrement s'est donc déroulé dans de meilleures conditions ?

M. : Oui, oui, j'ai eu la chance d'avoir une bonne équipe au studio. Mais le plus grand soutien vient de Lucile et de Mr Duronchon. Ils m'ont fais des crêpes tous les jours ! Je crois d'aileurs que j'ai pris quelques kilos, non ? (il se touche le ventre et sourit).

 

E. : On sait que tu fais les choses avec beaucoup d'entrain, les mauvaises critiques te
touchent-elles ?

M.: Tu veux dire la seule mauvaise critique qui vient de ce con..(heu) chanteur sans talent ? (il se marre franchement). Ce type n'a sorti qu'une seule chanson (que je chante mieux que lui d'ailleurs) et il se permet de juger ? Non, ça ne me touche pas (en plus moi je sais chanter en anglais) !

E. : Et celles venants de certains de tes coéquipiés ?

M. : Hem...Ils sont durs avec moi mais c'est pour mon bien...Enfin je crois...
De toute façon, je ne suis pas rancunier : il y a des Bitoman en Guest Star sur mon disque !

E. : Je vais maintenant te poser les questions les plus courantes que Entrenus reçoit à ton sujet.
Je précise qu'elles viennent de ton public et que je ne suis pas responsable !

Quest.1 : Quel est ton genre de fille ?
M. : Celle qui porte un tablier et qui savent faire des crêpes.

Quest.2 : Ton animal préféré ?
M. : Je crois que je dirais le chat.

Quest. 3 : Ton secret beauté ?
M. : (il rougit) Hem...Ben...J'avoue avoir recours à la coloration pour avoir une belle couleur de cheveux et à une petite permanente tous les 2 mois.

Quest. 4 : Ton plus beau souvenir ?
M. : Sans hésiter, le visage illuminé de mon producteur quand il a entendu la version internationale de "Enrolez-moi" !
Je crois qu'il était très émus...

Quest.5 : Ton rêve le plus cher ?
M. : Faire un duo avec Creamy Mamy sur une reprise de Lara Vabian en anglais !

 

E. : Enfin, as-tu un message à lancer aux gens qui t'aiment et aux autres ?

M.:
Pour mes fans, apprenez bien les paroles, c'est utile pour les concerts ! (il envoie plein de baisers).

Pour mes amis les Bitoman, vous êtes durs avec moi mais je vous aime quand même.

Pour Lucile, j'aime tes crêpes ! (il fait un clin d'oeil...un code sans doute...)

Pour Sherrer, mâtes donc un peu celle là ! (il refait la même pose que sur la photo...)